Durobor, une histoire de presque 100 ans...

  • 1900

    Création du bâtiment actuel de Durobor.

    C'est au début des années 1900 que la famille Wincqz construit le bâtiment qu'occupe actuellement Durobor. D'abord raffinerie de sucre (traitement de betteraves sucrières), il sera ensuite occupé par une fabrique de câble.

  • 1928res...

    1928

    "Compagnie Internationale de Gobeleterie Inébréchable"

    Création de la "Compagnie Internationale de Gobeleterie Inébréchable" à l'initiative de la mutuelle Solvay et de la société américaine "Libbey Glass Manufacturing Company" qui apporte la technique du soufflage mécanique et du coupage à chaud du verre (burn-off). Cette technique présente l'avantage de produire à une cadence beaucoup plus rapide qu'auparavant mais apporte surtout le concept de bord inébréchable, une première en Europe! La gamme de produits de base s'étend des verres à bière aux cendriers mais également aux biberons pour bébés, aux bouteilles isothermes, ...

  • 1935

    Dur-O-Bord

    Forte de son succès grâce à l'innovation technique majeure consistant à avoir le bourrelet sur le rebord du verre, la compagnie internationale de Gobeleterie Inébréchable lance la marque Dur-O-Bord.

  • 1957

    Le premier verre à pied est produit mécaniquement

    C'est l'année du premier verre à pied produit mécaniquement, le Napoli. Cette innovation signifie également que les prix diminuent drastiquement en réponse à la demande grandissante de la part des hôtels et de l'industrie alimentaire mais également des consommateurs. Cette série reste aujourd'hui encore l'un des fleurons de la production Durobor.

  • 1960

    Dur-O-Bord devient Durobor

    Grâce à l'âge d'or des investissements outre-Atlantique en Europe, la multinationale américaine Owens-Illinois acquiert 99,3% des parts de marché de Durobor. A cette occasion, le siège social est transféré de Bruxelles à Soignies.

  • 1974

    Crise pétrolière

    Crise pétrolière oblige, la compagnie doit se focaliser sur la production de gobelets, de verres à pieds et de bocaux.

  • hsDurob...

    1975

    Crise pétrolière

    Lancement des premières timbales mécaniques à fond lourd contenant une bulle. Aujourd'hui encore, ce fond lourd pourvu d'une bulle est la caractéristique principale de Durobor.

  • 1980

    Durobor oscarisé

    Durobor devient le premier lauréat du Grand Oscar à l'Exportation Belge.

  • 1983

    Durobor racheté par le holding Belge SADETAM

    Sadetam devient actionnaire majoritaire de Durobor S.A.

  • 1985res...

    1985

    Un record pour Durobor

    Durobor se lance dans la construction de la plus grande pyramide de verres. Le record est validé par le Guiness Book. Au total plus de 11440 verres seront empilés atteignant une hauteur de 5,18 mètres.

  • 1989

    SADETAM devient actionnaire unique

    Owens-Illinois fait l'objet d'un raid financier par KKR à Wall Street. SADETAM prend le contrôle de DUROBOR S.A. en rachetant l'entièreté des parts et devient ainsi actionnaire unique.

  • 1993.gif

    1993

    Durobor reprend "The Ravenhead Glass Company"

    En reprenant "Ravenhead Glass Company", Durobor se dote d'un second site et s'établit sur le marché anglais. Il créé par la même occasion sa cinquième filiale commerciale après l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et l'Italie. Son potentiel de production s'élève désormais à 180 million de pièces. Durobor exporte sa production dans plus de 80 pays.

  • null

    2001

    Fermeture de "The Ravenhead Glass Company"

    Fermeture du site britannique de "The Ravenhead Glass Company".

  • 2004.jpg

    2004

    Un nouveau départ pour l'entreprise

    La compagnie commence la production de verrines et joue ainsi un rôle de pionnier. Ce sont là les premiers signes du nouveau rôle de Durobor en tant qu'innovateur et créateur de concepts pour les hôtels, l'industrie alimentaire mais aussi la distribution comme le B2B, désormais la principale cible de Durobor.

  • null

    2005

    Un come-back positif

    Création d'un nouveau type d'emballage visuel pour l'ensemble de la collection. Une nouvelle machine à décorer 8 couleurs est également inaugurée permettant à l'entreprise de rester à la pointe du secteur.

  • 2010.jpg

    2010

    Foire mondiale de Shanghai

    Participation à l'exposition mondiale de Shanghai se tenant du 1er mai au 31 octobre. Plus de 80 million de visiteurs se déplacent afin de découvrir la contribution de plus de 192 pays et 50 organisations internationales. Durobor a eu la chance de pouvoir être présente dans le pavillon belge à la fois dans l'espace boissons mais également dans l'espace culinaire.

  • 2012

    Durobor S.A. devient Durobor Group S.A.

    Reprise de Durobor par le consortium H2-Decover. Le groupe se diversifie avec l'arrivée de Sadeco et de GSI dont l'activité porte sur la décoration bouteilles. C'est également cette année que débute la construction d'un nouveau four unique d'une capacité journalière de 105 tonnes.
    Durobor emploie 210 personnes pour une production hebdomadaire d'environ 1,25 million de verres dont 1 million de verres et de bouteilles décorées

1900 : Création du bâtiment actuel de Durobor

C’est au début des années 1900 que la famille Wincqz construit le bâtiment qu’occupe actuellement Durobor. D’abord raffinerie de sucre (traitement de betteraves sucrières), il sera ensuite occupé par une fabrique de câble.

 

28 mars 1928 : « Compagnie Internationale de Gobeleterie Inébréchable »

Création de la « Compagnie Internationale de Gobeleterie Inébréchable » à l’initiative de la mutuelle Solvay et de la société américaine « Libbey Glass Manufacturing Company » qui apporte la technique du soufflage mécanique et du coupage à chaud du verre (burn-off). Cette technique présente l’avantage de produire à une cadence beaucoup plus rapide qu’auparavant mais apporte surtout le concept de bord inébréchable, une première en Europe ! La gamme de produit de base s’étend des verres à bière aux cendriers mais également des biberons pour bébés, des bouteilles thermos, …

 

1935 : Dur-O-Bord

Forte de son succès grâce à l’innovation technique majeure consistant à avoir le bourrelet sur le rebord du verre, la compagnie internationale de Gobeleterie Inébréchable lance la marque Dur-O-Bord.

 

1957 : Le premier verre à pied est produit mécaniquement

C’est l’année du premier verre à pied produit mécaniquement, le Napoli.  Cette innovation signifie également que les prix diminuent drastiquement en réponse à la demande grandissante de la part des hôtels et de l’industrie alimentaire mais également des consommateurs.  Cette série reste aujourd’hui  encore l’un des fleurons de la production Durobor.

 

1960 : Dur-O-Bord devient Durobor

Grâce à l’âge d’or des investissements outre-Atlantique en Europe, la multinationale américaine Owens-Illinois acquiert 99,3% des parts de marché de Durobor.A cette occasion, le siège social est  transféré de Bruxelles à Soignies.

 

 

1974 : Crise pétrolière

Crise pétrolière oblige, la compagnie doit se focaliser sur la production de gobelets, de verres à pieds et de bocaux.

 

1975 : La bulle de Durobor

Lancement des premières timbales mécaniques à fond lourd contenant une bulle. Aujourd’hui encore, ce fond lourd pourvu d’une bulle est la caractéristique principale de Durobor.

 

 

1980 : Durobor oscarisé

Durobor devient le premier lauréat du Grand Oscar à l’Exportation Belge.

 

1983 : Durobor racheté par le holding Belge SADETAM

Sadetam devient actionnaire majoritaire de Durobor S.A.

 

1985 : Un record pour Durobor

Durobor se lance dans la construction de la plus grande pyramide de verres. Le record est validé par le Guiness Book. Au total plus de 11440 verres seront empilés atteignant une hauteur  de 5,18 mètres.

 

1989 : SADETAM devient actionnaire unique

Owens-Illinois fait l’objet d’un raid financier par KKR à Wall Street. SADETAM prend le contrôle de DUROBOR S.A.  en rachetant l’entièreté des parts et devient ainsi actionnaire unique.

 

1993 : Durobor reprend « The Ravenhead Glass Company »

En reprenant « Ravenhead Glass Company », Durobor se dote d’un second site et s’établit sur le marché anglais. Il crée par la même occasion sa cinquième filiale commerciale après l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et l’Italie. Son potentiel de production s’élève désormais à 180 million de pièces. Durobor exporte sa production dans plus de 80 pays.

 

2001 : Fermeture de « The Ravenhead Glass Company »

Fermeture du site britannique de « The Ravenhead Glass Company ».

 

2004 : Un nouveau départ pour l’entreprise

La compagnie commence la production de verrines et  joue ainsi un rôle de pionnier. Ce sont là les premiers signes du nouveau rôle de Durobor en tant qu’innovateur  et créateur de concepts pour les hôtels, l’industrie alimentaire mais aussi la distribution comme le B2B, désormais la principale cible de Durobor.

2005 : Un come-back positif

Création d’un nouveau type d’emballage visuel pour l’ensemble de la collection. Une nouvelle machine à décorer 8 couleurs est également inaugurée permettant à l’entreprise de rester à la pointe du secteur.

2010 : Foire mondiale de Shanghai

Participation à l’exposition mondiale de Shanghai se tenant du 1er mai au 31 octobre. Plus de 80 million de visiteurs se déplacent afin de découvrir la contribution de plus de 192 pays et 50 organisations internationales. Durobor a eu la chance de pouvoir être présente dans le pavillon belge à la fois dans l’espace boissons mais également dans l’espace culinaire.

2012 : Durobor S.A. devient Durobor Group S.A.

Reprise de Durobor par le consortium H2-Decover. Le groupe se diversifie avec l’arrivée de Sadeco et de GSI dont l’activité porte sur la décoration bouteilles. C’est également cette année que débute la construction d’un nouveau four unique d’une capacité journalière de 105 tonnes.

Durobor emploie 210 personnes pour une production hebdomadaire d’environ 1,25 million de verres dont 1 million de verres et de bouteilles décorées ?